Uncategorized

Pourquoi les marques soldent ?

Les soldes sont apparues à la fin du XIX siècle afin d’assurer financièrement le renouvellement des saisons suivantes. Au fil du temps, ce but initial a perdu de sa substance et a pris une nouvelle tournure au profit d’une surconsommation excessive. Si au début il s’agissait de ne pas y perdre ses billes, aujourd’hui il s’agit surtout de vendre un maximum pour écouler des stocks colossaux dont les magasins ne savent plus quoi faire. 40% des vêtements sont vendus à prix réduit. Deux fois par an (au minimum si on passe les black friday, ventes conjointes et consorts) les marques proposent de vendre leurs produits à prix réduits de manière si récurrente et naturelle que plus personne ne s’étonne de payer un vêtement au prix d’un café…

 

Peut-on parler d’arnaque ?

Et une arnaque bien rodée! Si bien que nous n’y voyons que du feu. Premièrement, les magasins débordent de stocks, c’est une conséquence de la surproduction. Ensuite, il faut tout écouler, et très vite, parce qu’un stock qui dort ça coûte de l’argent et qu’il est désormais interdit de le brûler depuis peu. Et finalement, en retour, cette situation force les marques à gonfler leurs prix tout le reste de l’année. Certaines pratiques courantes sont assez subtiles : augmenter les prix juste avant les soldes pour donner une impression de bonne affaire, reproduire des pièces à l’identique pour les soldes mais de moindre qualité… et nous voilà aveuglés par le moindre coût au détriment de la qualité, parfois poussé à acheter plus que ce qui nous suffirait : “3 à moitié prix” alors que nous n’en avons besoin que d’un, alors que même à prix plein, ça reste moins cher.

 

Surconsommation et surproduction

Mais comment en est-on arrivé à ce système de consommation insensé ? En réalité l’évolution des mentalités dans la société actuelle suit la loi du “toujours plus”. Nous achetons 60% de vêtements en plus qu’il y a 15 ans pour les conserver moitié moins longtemps et pour suivre cette consommation effrénée la production de vêtements a littéralement doublés entre 2000 et 2018. Le marketing et la communication visant le consommateur autour de l’apparence encouragent une dépréciation esthétique rapide qui nous pousse à changer de look souvent et à acheter toujours plus. Les marques l’ont bien compris et les soldent surfent sur cette vague.

 

Un prix juste toute l’année

Certaines marques ne soldent pas leurs articles mais en contrepartie proposent un prix juste toute l’année. Cette démarche éthique vise à empêcher la course à la consommation et le remplissage intempestif de nos armoires. N’est-ce pas finalement la meilleure solution ?!